Blurry Story 


Le groupe est composé de:

Blur, c'est tout d'abord une longue histoire d'amitié. Damon a rencontré Graham à Colchester (Essex), dans la Stanway Comprehensive school alors qu'ils n'étaient âgés que de 15 ans. Ils ne se sont plus quittés depuis. Graham a rencontré Alex à Londres (Goldsmith Art School), qui par l'intermédiaire de Graham rencontre Damon, qui, entre temps a rencontré Dave -ça va, vous suivez? Et tout ça donne 'Seymour', qui répète pour la première fois "She's So High" autour de décembre 1989. Ensuite tout se déroule assez vite, ils signent chez Food Records qui leur demande de changer le nom du groupe. 'Blur' est adopté et "She's So High" sort fin 1990. L'album Leisure arrive début 1991 et leur deuxième single "There's No Other Way" atteint une honorable huitième place dans les charts. Le troisième single, "Bang", Blur préfère l'oublier...

En 1993, Blur sort son deuxième LP, Modern Life Is Rubbish qui connait un succès assez relatif face à la mode grunge d'alors que Blur combat avec véhémence

Mais la reconnaissance arrive avec Parklife, qui sort en 1994, se posant en leader de la vague Britpop. C'est la consécration: quatre Brit Awards (Best Single: Parklife, Best Video: Parklife, Best Album, et Best British Band), record qui fera date.

En 1995, The Great Escape se trouve au coeur d'un guerre cinglante avec Oasis où les rivaux se battent à coup de déclarations de plus en plus sulfureuses dans la presse. Blur ne sortira pas indemne de cette periode, où le groupe faillit se séparer... Il est encore bien difficile de dire, même aujourd'hui, à qui il faut attribuer la victoire; car si à l'époque, "Country House" écrasa "Roll With It", "Wonderwall" est encore sur toutes les lèvres. Mais alors qu'Oasis sort son nouvel album, au festival de Reading (08/1999) "Beetlebum" etait scandé par la foule en même temps que Damon, et dont l'intensité surpassait les PA systems... Si c'est pas la gloire, ça....

"Beetlebum" donc sort en premier single de Blur, album éponyme qui marque le renouveau de Blur, qui s'éloigne de la Britpop pour se rapprocher d'un son plus alternatif dans un style un peu plus américain. Les USA adoptent ensuite "Song 2" comme nouvel hymne de la jeunesse et Blur reussit enfin à percer le marché outre-atlantique...

En 1999, le dernier album en date, 13, finit de transformer Blur, qui, pour la circonstance, a changé de producteur en remplaçant Stephen Street par le très polyvalent William Orbit. Si l'on écoute successivement "Bang" et "Caramel", on peut comprendre ce fantastique renouveau de Blur à qui il aura fallu dix ans pour explorer avec brillot plusieurs genres de musique et ce à differents niveaux. On peut donc dire que Blur a su constamment se renouveler, tout en restant fidèle à son public et à ses fans. 13 ne compte que trois singles: "Tender", "Coffee & TV" (chantée par Graham), et "No Distance Left To Run".

Et même si Blur a arrêté les tournées "interminables", Damon, Graham, Alex et Dave continuent les concerts, ce qui leur a d'ailleurs valu un "Q Award" pour "Best Live Act In The World".

2003 va être une année décisive dans le futur de Blur. Le groupe s'est en effet séparé du guitariste génial; Graham s'en est allé...Le nouvel opus baptisé Think Tank, qui sortira le 6 Mai, va se révéler être une véritable tournant dans la carrière du groupe.
Comment l'album va t-il sonner 'Blur' sans les guitares de Graham ? Comment les fans vont réagir ? Le remplaçant live de Graham, Simon Thong, va t-il assurer en concert ? Autant de questions auquelles on pourra répondre à la sortie de l'album et à la sortie de leurs concerts ;)